Bibliographie du XIXe siècle.

Lettres-Arts-Sciences-Histoire. Année 2000

Claude Duchet, In-Kyoung Kim et Dominique Pety, France, SEDES, 2002.

 

 

         

 

 

Présentation

     

1998, 1999, 2000…

Cette bibliographie, répétons-le pour la troisième fois, a le « dix-neuvième siècle » comme objet principal, et non telle ou telle discipline. Le pari était risqué, mais nous pensons que l’entreprise a prouvé aujourd’hui sa pertinence et trouvé une audience. Ce troisième volume maintient le cap, avec quelques améliorations de détail.

 

 

 

 

 

          

 

 Établir une telle bibliographie est évidemment une opération paradoxale, puisque ce « dix-neuvième siècle » ne saurait exister en dehors d’elle, qui en retouche chaque année la physionomie et le constitue en mémoire plus ou moins incertaine ; puisqu’elle se prétend mondiale tout en adoptant nécessairement un point de vue européo-centriste : celui du XIXe siècle ; et puisqu’elle vise à la pluridisciplinarité tout en conservant à la littérature (au sens large du terme : « littérature et philosophie mêlées », pour le moins) la place déterminante qu’elle occupait dans ce siècle.

L’orientation est claire désormais, nous l’espérons : notre ambition est moins d’accomplir une performance bibliographique que de contribuer aux développements de la recherche dans tous les secteurs ; en insistant sur les publications directement liées à celle-ci, et en examinant les garanties offertes par les plus récents modes de diffusion et d’information ; en faisant apparaître d’un titre à l’autre, au hasard des pages ou au gré de la consultation, un réseau de relations, de co-occurrences, de concomitances ou d’affinités à travers lequel s’expriment à la fois la physionomie d’un siècle et les représentations ou préoccupations d’aujourd’hui ; en fournissant par conséquent des matériaux ou des suggestions pour des études de tous genres.

D’une année à l’autre s’enregistrent les permanences et les changements, les émergences et les déclins, les réévaluations et les mises à l’écart, les ressourcements et les ruptures. Les index des noms ou des matières offrent à cet égard un panorama de la recherche internationale actuelle, de ses centres d’intérêt, de ses opérateurs, de ses méthodes, de ses références théoriques. Ces mêmes index, ainsi que les titres, mettent en évidence des phénomènes conjoncturels : anniversaires, commémorations, programmes de concours, effets de mode, de circonstances (fin de siècle, utopie, libéralisme…), polémiques, événements éditoriaux, contrecoups de l’actualité politique, sociale ou scientifique. La bibliographie du dix-neuvième siècle est ainsi celle du nôtre. En ce sens, aussi, que la mondialisation –  l’uniformisation ? – de l’édition, de la diffusion et des orientations de la recherche s’y affirme, avec des clivages ou des décalages topiques, et que s’y dessine en relief une cartographie de l’épistémologie actuelle, des échanges culturels, des thèmes, notions ou mots focalisants ; en ce sens, enfin, que ne cessent de s’y esquisser les contours mouvants de la « dix-neuviémité ».

Rappelons nos principes de présentation : cinq rubriques – éditions (E), ouvrages (O), publications collectives (C),  revues et périodiques (R), sites internet (W) – numérotées séparément ; trois index, l’un pour tous les noms de personnes directement liées au XIXe siècle, un autre (index critique), pour l’ensemble des interventions ultérieures ; le troisième, thématique et analytique, envisage chacun des sujets abordés, en distinguant les termes et concepts utilisés a posteriori. Les volumes collectifs, les livraisons des revues gardent leur identité, qui fait sens, même si le dix-neuvième siècle n’y occupe qu’une place secondaire. Nous nous sommes autorisés à préciser le contenu de certains livres, à commenter certains titres peu déchiffrables hors contexte, et à apporter ici ou là quelques compléments d’information.

Une innovation : un astérisque signale des publications qui nous ont paru particulièrement importantes, singulières ou significatives, que ce soit pour l’ampleur du travail éditorial, pour la qualité de la réalisation matérielle, pour l’intérêt du sujet abordé ou l’originalité de son traitement, pour l’apport scientifique ou documentaire de l’ouvrage. Il s’agit pour nous d’une simple marque signalétique, d’un appel à l’attention, et non d’un classement ou d’une sélection. À notre avis, une bibliographie ne peut s’interdire de guider et de renseigner ses utilisateurs et d’autre part, elle ne saurait être exhaustive. Celle-ci surtout, car elle y perdrait ses objectifs majeurs : manifester la  présence des littératures dans un ensemble socioculturel, économique, politique, philosophique, complexe mais cohérent, identifier le moment « dix-neuvième siècle » dans l’histoire de la pensée, des sciences, des techniques, des arts et des lettres, comme dans celle des imaginaires, et accompagner, en regard, l’activité intellectuelle qui le maintient dans notre horizon, à partir des interrogations du présent.

Les bibliographies spécialisées remplissent d’autres fonctions. Elles sont indispensables – et nous y renvoyons le plus souvent possible – pour une connaissance approfondie de l’état des lieux, discipline par discipline, pays par pays. Notre souci est de n’avoir omis rien d’essentiel pour faire de cet ouvrage un véritable livre autant qu’un vecteur ou brasseur de savoirs, un instrument de recherches, et le complément de toute bibliographie.

 

Numéros

1. Bibliographie du XIXe siècle. Lettres. Arts. Sciences. Histoire. Année 1998, Claude Duchet et Florence de Chalonge, France, SEDES, 1999.

2.  Bibliographie du XIXe siècle. Lettres. Arts. Sciences. Histoire. Année 1999, Claude Duchet, In-Kyoung Kim et Dominique Pety, France, SEDES, 2000.

3. Bibliographie du XIXe siècle. Lettres. Arts. Sciences. Histoire. Année 2000, Claude Duchet, In-Kyoung Kim et Dominique Pety, France, SEDES, 2002.

4. Bibliographie du XIXe siècle. Lettres. Arts. Sciences. Histoire. Année 2001, Claude Duchet, Dominique Pety, France, SEDES, 2003

5. Bibliographie du XIXe siècle. Lettres. Arts. Sciences. Histoire. Année 2002, Claude Duchet, Dominique Pety et Philippe Regnier, France, Pu Sorbonne Nouvelle, 2004.

 

 

 gray04_back.gif

 gray04_up.gif

 Copyright © 2004 by sociocritique.com, all right reserved.